Wednesday, November 28, 2007

La décroissance


" Les dégâts provoqués par la surconsommation des pays " riches " sont déjà là : changements climatiques, épuisement des ressources non renouvelables, pollutions et déchets, atteintes à la santé... Ces dégradations, touchent en premier lieu les plus pauvres, ici et là-bas. Et la mondialisation économique en est le catalyseur... Caractérisée par la libre circulation des marchandises, elle se réserve les bénéfices financiers et reporte sur les nations, la prise en charge des coûts de réparation et de fonctionnement : atteintes à l’environnement, à la santé et au travail, investissements dans les infrastructures de communication (aéroports, autoroutes, ports)... Quant aux futures générations, elles paieront au prix fort notre gestion frauduleuse de la planète. À court terme, le Capitalisme (pas plus qu'une économie de type marxiste), n’est ni soutenable ni pacifique.
Le Développement Durable, version verte du capitalisme, n'a pas plus d'avenir. Ne retenant que l’aspect économique du développement et la durabilité des profits des multinationales, il est donc lui aussi synonyme de développement mortifère. Un développement infini dans un monde fini est une chimère économique et une aberration sociétale ! "

No comments: